VIRTUELLE FACHBIBLIOTHEK GERMANISTIK Germanistik im Netz Logo

Wer-Was-Wo - Detailanzeige

Ergebnisanzeige "France-Allemagne : les figures de l’intellectuel, entre révolution et réaction (1780-1848)"
RessourcentypKonferenzen, Tagungen, Kolloquien
TitelFrance-Allemagne : les figures de l’intellectuel, entre révolution et réaction (1780-1848)
BeschreibungFrance-Allemagne : les figures de l’intellectuel, entre révolution et réaction (1780-1848) - Paris, 4 et 5 novembre 2011

Avec l’Affaire Calas, Voltaire marque durablement, et à travers toute l’Europe, l’image de l’intellectuel : écrivain à succès, esprit indépendant et toujours en lutte contre « l’Infâme », il s’insurge par la plume contre une décision de justice infondée et fait remonter l’affaire jusqu’au plus haut niveau de l’État. Cet événement, pour singulier qu’il soit, met en évidence la marge de manœuvre politique dont disposent les « philosophes » des Lumières. Par ce terme, ils se définissent eux-mêmes, non pas comme de simples savants évoluant dans la sphère feutrée de la République des Lettres, mais comme des esprits universels ayant conscience de leur place et de leur rôle dans la société en tant que tels. Cette conscience de soi, en particulier parmi les plus éminents représentants des Lumières françaises - comme Voltaire qui s’engage dans des combats religieux -, se retrouve à un autre niveau dans les efforts déployés par la Popularaufklärung allemande pour lutter contre la superstition. Elle évolue dans les deux pays au tournant du XVIIIème au XIXème siècle : si la Révolution française modifie la marge de manœuvre des écrivains dans toute l’Europe, le bouleversement que constitue l’arrivée au pouvoir de Napoléon, ouvre également une nouvelle ère tant au niveau politique qu’au niveau intellectuel. En Allemagne comme en France, l’Empire n’est pas un système politique comme un autre ; c’est un point de friction par rapport auquel le monde savant se positionne dans sa démarche intellectuelle comme au quotidien.
Ce colloque se propose d’étudier les figures de l’intellectuel dans leur évolution sur la longue période allant de la période pré-révolutionnaire jusqu’au Vormärz, en France et en Allemagne. En réunissant historiens, philosophes et philologues, nous voulons nous interroger sur les structures sociales mais aussi sur les réflexions dont procède le positionnement des écrivains, savants, philosophes dans le contexte politique de leur temps.


Vendredi 4 novembre : E.N.S., salle Dussane
14h-14h45 Sylvie Le Moël (Université de Tours) : Friedrich Heinrich Jacobi, "philosophe et homme de lettres" entre les lumières et l'Idéalisme. A la conquête du pouvoir intellectuel ?
14h45-15h30 Luc Vincenti (Université Montpellier III) : La réception de Rousseau par Kant

15h30-16h : pause

16h-16h45 Jean-Luc Chappey (Université Paris 1) : Les Idéologues et la question du « pouvoir intellectuel » en France autour de 1800
16h45-17h30 Stéphane Zekian (C.N.R.S., UMR 5611-LIRE) : « Un petit peuple isolé, sans alliés et sans amis »: les écrivains et l’Institut au tournant du XIXe siècle
17h30-18h15 : Ayşe Yuva (Centre Marc Bloch, Berlin) : La raison pure peut-elle être pratique ? La figure du philosophe allemand chez G. de Staël, C. de Villers et J-M Degérando

Samedi 5 novembre : Université Paris 1, U.F.R. de philosophie, Salle Cavaillès (Esc. C, 1er étage)
9h-9h45 Philippe Büttgen (Université Paris 1) : Les pasteurs kantiens. « Was ist Aufklärung ? », encore.
9h45-10h30 Charlotte Morel (Clermont-Ferrand) : Eduquer à vivre les idées : le dépassement de l’Aufklärung

10h30-11h : Pause

11h-11h45 Jean-François Goubet (Université d’Artois) : Le savant comme politique ou pur scientifique. Engagement fichtéen et détachement herbartien lors de la catastrophe de Göttingen
11h45-12h30 Anne Baillot (Université Humboldt) : Qu'est-ce qui fait l'intellectuel? Les professeurs de l'Université de Berlin et leur patriotisme (Schleiermacher, Rühs, Solger, Boeckh)

12h30-14h30 : pause déjeuner

14h30- 15h15 Judith Lyon-Caen (E.H.E.S.S.) : Etienne de Jouy, l’Ermite entre dépolitisation et politisation de la littérature
15h15-16h Alain Patrick Olivier (Université de Poitiers) : Hegel et la Révolution française
16h-16h45 Anne Durand (Université Paris 1) : Ruge, Feuerbach et les Annales franco-allemandes


Organisatrices : Anne Baillot (Université Humboldt, Berlin) et Ayşe Yuva (Centre Marc Bloch, Berlin). Ce colloque a été organisé avec le soutien de Christian Bonnet (Université Paris I, CHSPM) ; il est co-financé par le CIERA, le Centre d’Histoire des Systèmes de Pensée Modernes (Université Paris-I Panthéon-Sorbonne) et la Deutsche Forschungsgemeinschaft. Il est la dernière manifestation du programme de formation-recherche "La présence française dans la vie intellectuelle prussienne de l'Aufklärung au Vormärz".

Kontakt: anne.baillot@hu-berlin.de
Quelle der BeschreibungInformation des Anbieters
Internetadressehttp://h-net.msu.edu/cgi-bin/logbrowse.pl?trx=vx&list=H-Germanistik&mo...
VeranstaltungsortParis
Beginn04.11.2011
Ende05.11.2011
PersonName: Dr. Anne Baillot 
Funktion: Nachwuchsgruppenleiterin 
E-Mail: anne.baillot@hu-berlin.de 
KontaktdatenName/Institution: Humboldt-Universität zu Berlin 
Strasse/Postfach: Unter den Linden 6 
Postleitzahl: 10099 
Stadt: Berlin 
E-Mail: anne.baillot@hu-berlin.de 
Ediert von  H-Germanistik
Ein Angebot vonGermanistik im Netz
URL dieses Wer-Was-Wo-Datensatzeshttp://www.germanistik-im-netz.de/wer-was-wo/22142

© Virtuelle Fachbibliothek Germanistik | Letzte Änderung 19.10.2011 | Impressum | Intern